Les projets digitaux du mois d’avril

Aujourd’hui, comme chaque mois, nous vous présentons les projets digitaux qui ont marqué l’actualité ces dernières semaines. Ce mois-ci, nous vous exposons trois projets assez sympas: Google AutoDraw, le berceau connecté de Ford et le recrutement via Snapchat chez McDonald’s Australie !

Google AutoDraw fait de vous un véritable artiste !

Autodraw Google

Vous ne saviez pas dessiner ? Maintenant si !

Avec AutoDraw, Google se lance aujourd’hui dans l’art et réalise vos rêves d’artiste.

Le but ?  Transformer vos gribouillis dignes d’un enfant de 4 ans en joli dessin harmonieux. En effet, deux petits ronds et un trait au milieu deviennent instantanément un beau vélo ! Fantastique, non ?

Comment ça marche?

Sur une page blanche, avec votre doigt ou votre souris, vous dessinez une forme. Google vous propose ensuite plusieurs choix, dont un se rapprochant le plus de votre dessin (il est accompagné d’une petite étoile). Ce qui est très fort, c’est que ce petit dessin avec l’étoile est souvent le bon ! Vous faites donc votre choix selon les propositions et pouvez ensuite modifier les couleurs, le fond, ajouter des formes puis télécharger votre chef d’œuvre : le dessin est à vous !

Comme à son habitude, Google anticipe vos envies, vos demandes, et crée un logiciel spécifique pour vous faciliter la vie (ah ils sont bons quand même !). Ici, Google utilise un logiciel puissant de reconnaissance d’image qui peut identifier aussi bien des formes que des images ou des objets.

AutoDraw by QuickDraw

Auto Draw, c’est le bébé de Quick Draw, lancé l’année dernière par Google. Quick Draw est un site qui utilise l’IA de Google pour reconnaitre vos dessins en 20 secondes.

Vous avez du mal à imaginer la démarche ? Voyez plutôt :

Autodraw est disponible sur mobile, desktop ou tablette. Pour l’essayer, c’est ici !

Et si vous vous faisiez recruter via Snapchat ?

Pourquoi ne pas envoyer un snap plutôt qu’un CV ? Ce serait quand même plus pratique ! Ni une ni deux, le McDo australien est sur le coup !

Pour employer ses futurs salariés, le géant du fast food frappe fort et lance une campagne de recrutement. La marque va chercher les jeunes où ils sont…sur Snapchat bien entendu !

En Australie, le réseau social éphémère dépasse les 4 millions d’utilisateurs actifs dont 60% de 18 à 34 ans. C’est une vraie opportunité pour la marque qui emploie 106 000 personnes en Australie dont 65% qui ont moins de 18 ans (=la cible de Snapchat).

Forcément, le concept conquiert les jeunes, accros à leurs téléphones et aux applis éphémères.

Comment ça marche ?

C’est bien connu, en entretien, tout se joue les premières secondes.

McDo Australie l’a bien compris. En effet, les postulants ont exactement 10 secondes pour se présenter, montrer leur personnalité et convaincre via une capture vidéo (autant vous dire que vous la reprenez 83 fois avant de l’envoyer) !

Ce qu’ils recherchent ? « Une personnalité positive, pétillante, qui pourrait exceller dans un rôle de service au client » selon le COO Shaun Ruming.

Pour enregistrer leur message, la marque a même créé un filtre spécifiquement pour le recrutement qui permet aux candidats de porter virtuellement l’uniforme de McDonald’s. C’est l’occasion de se mettre vraiment dans la peau d’un salarié !

snapchat mcdo recrutemet

Mais en réalité, ceci n’est qu’une première étape avant une procédure classique de recrutement où le candidat est ramené vers une plateforme web.
En gros, c’est juste un très bon moyen d’attirer les candidats et de faire le tri 😉

Du coup, on imagine (et on espère) impatiemment l’arrivée du concept en France et chez d’autres marques ! Qui va se lancer en premier à la conquête des digital natives ?

PS:  Pour info, « Macca’s » c’est l’équivalent de notre « Domac » français! 

Source : Usine Digitale

Ford crée un berceau connecté qui endort bébé au rythme de l’automobile

Max motors Ford

Posons le contexte. Dimanche soir, 2h que vous avez couché bébé et impossible de l’endormir. Après 15 berceuses, 6 histoires et 2 bibis, vous n’en pouvez plus. Comment faire pour l’endormir ?!

On connait tous les vertus de la voiture pour endormir les bébés. Ford a poussé le concept encore plus loin et a inventé un berceau connecté pour qu’il tombe dans les bras de Morphée en moins de 10 secondes ! Son nom ? Max Motor Dreams !

En quoi ça consiste ?

Le Max Motor Dreams dispose d’une technologie incroyable qui reproduit les sensations d’un trajet en voiture : bruit du moteur, balancier de la route, lumières tamisées de la route, tout y est.  Le berceau vous offre une immersion totale dans une voiture, comme si on y était.

En effet, celui-ci est composé d’un balancier (pour reproduire les mouvement), d’enceintes (pour diffuser le vrombissement du moteur) et de lampes led (pour propulser l’éclairage urbain). 

Comment ça marche ?

Ford berceau connecté

Le principe est simple : via l’application Max Motor, vous enregistrez vos sorties en voiture. A l’aide du gyroscope et de l’accéléromètre du téléphone, chaque élément auditif et visuel est intercepté et envoyé directement au lit du bébé pour créer l’ambiance d’une promenade en voiture et l’aider à s’endormir !

En réalisant ce berceau, Ford se rapproche des parents et de leurs priorités. Vous arrivez à l’endormir dans la Ford ? On va faire durer le plaisir et endormir bébé à domicile !

A l’origine, ce berceau a été créé par Ford pour faire la promotion de sa gamme familiale C-Max et S-Max. Au final, la marque s’est installée sur le marché de la Baby Tech !

Cependant, l’industrialisation de ce berceau n’était valable que sur la durée de la campagne espagnole. Pourtant, il constitue selon nous une opportunité économique intéressante!

Le berceau connecté est à découvrir ici :


A bientôt pour de nouveaux projets digitaux en mai !