Réalité virtuelle et santé connectée : début d’une reconnaissance médicale ?

jeude-santeSelon les estimations de Research 2 Guidance, l’industrie des applications de santé connectée devrait peser trois fois plus sur un plan financier d’ici 2020. La santé mobile devrait peser 31 milliards de dollars. La demande de dispositifs va exploser d’une manière ou d’une autre. Va-t-on vers un encadrement légal, déontologique, une reconnaissance nationale ou un usage domestique encore plus important ? Difficile d’y répondre pour l’heure mais les tentatives pour élever ce potentiel connecté à la Santé Publique existent. La réalité virtuelle/augmentée commence à se greffer à des problématiques de plus grande échelle, par exemple. Voici donc les premiers champs d’action de ces outils 2.0 dans le traitement médical.

La formation médicale par la santé connectée …

Capture d’écran 2017-02-09 à 11.18.37

Il existe des outils de formation capables de mettre en scène le corps humain par le virtuel. La startup américaine BioLucid l’a bien compris : la réalité virtuelle peut être au service d’une connaissance plus aboutie du corps humain. Les équipes de cet organisme ont ainsi développé un dispositif de visualisation médicale destinée aux médecins et patients, YouVR. Il est désormais possible de « visiter » chaque recoin, organe du métabolisme humain. Pour Mehmet Cengiz à la tête du projet, il ne peut exister qu’une seule révolution de ce système innovant : user de cette technologie et l’affiner pour analyser l’organisme de chacun

L’enseignement médical y trouverait un formidable terrain d’expérience en se frottant à des cas pratiques que peut proposer la réalité virtuelle.

Dans le même esprit, le projet européen SpectoVive a misé sur la VR pour modeler un corps humain en 3D développé avec une précision et un réalisme à couper le souffle.

… tout en limitant les défaillances

 

 

L’entreprise Touch Surgery est spécialisée dans les exercice médicaux par le numérique et la VR. Elle a développé pas moins de 200 modules d’entraînement pour les médecins, internes et étudiants. L’idée est simple : cette application propose différents cas-patient et scénarios qui exigent une totale maîtrise de soi. Par la reproduction de gestes dictés par l’application, le but est de rendre les opérations plus sûres, plus rapides, avec le moins de complications possibles.

Stimuler et apaiser l’esprit humain

Capture d’écran 2017-02-09 à 11.19.27La VR commence à développer des solutions pour apaiser les douleurs, atténuer le stress ou pour aider à vaincre les phobies. La santé 2.0 commence à se doter d’outil capables d’apporter des réponses à des épisodes traumatiques. (peur, anxiété, stress …) C’est une sorte de mise à jour de la thérapie par exposition. L’application Arachnophobia dévelopée par IgnisVR est à ce titre évocateur. L’expérimentation se porte alors sur le combat d’une phobie commune, celle des araignées. Par ce dispositif, l’utilisateur peut libérer une quantité d’arachnides avec un casque pour combattre sa peur à son rythme. Selon une étude américaine, 83 % de l’échantillon test a démontré des signes d’amélioration dans l’appréhension de cette phobie.

jeremy

Jérémy Coron

Content Manager

En vert et contre tous

Voir tous les articles de l'auteur