Jeud’e-santé : les seniors, acteurs majeurs de la santé connectée

jeud'e-sante_bandeau (1)

 

Le marché de l’e-santé prend de l’ampleur en France et représente un potentiel de 2,2 à 3 milliards. On ne recense pas moins de 150 000 applications mobiles de santé qui tentent de répondre à des besoins médicaux croissants. Même si la reconnaissance des dispositifs connectés n’est pas complètement établie par les médecins traitants, ces objets connectés peuvent apporter certaines solutions à la profession médicale.

I) Les seniors au cœur de la santé 2.0

En avril s’est tenu le Salon des Seniors à Paris où il était principalement question d’échanger autour de la santé connectée. Il y a aujourd’hui en France 15 millions de personnes de plus de 60 ans pour représenter plus d’un tiers de la population en 2030 ! Le virage de l’e-santé figure comme une opportunité de faciliter la prise en charge du senior. Alors qu’en pense-t-il réellement ? Le suivi au quotidien de ces personnes plus désireuses de surveiller régulièrement leur santé est une question d’ordre public. Près d’un senior sur trois a déjà utilisé un dispositif connecté. Prêts a accorder leur confiance dans ces objets de santé, ils souhaitent néanmoins que le médecin soit le référent pour prescrire une solution connectée. La problématique est donc d’intégrer davantage la santé connectée dans l’univers médical.

II) Quelques solutions concrètes

L’e-santé peut apporter des réponses limitant les accidents de santé en récoltant des données pour suivre les personnes à risque. Par exemple, IMedipac est un pilulier connecté qui s’allume pour signaler la prise de médicament et envoie une alerte au médecin en cas d’oubli.

imedipac
http://www.objetconnecte.net/seniors-connectes/

Preuve que le senior est une cible essentielle, un nombre conséquent d’innovations de santé va envahir leur quotidien. Proposer une thérapie musicale pour aider les personnes atteintes par Alzheimer via une application mobile ? C’est possible avec Remind ! A l’aide d’un collier de suivi, carnet de santé numérique ou bien d’un tensiomètre connecté, le senior sera assurément un acteur majeur du monde de demain !

remind
http://www.objetconnecte.net/remind-musique-memoire-alzheimer/

III) Les externalités positives sur la Santé Publique

Avec une reconnaissance plus importante de l’e-santé par les médecins, les dispositifs connectés permettront un suivi plus accru en grande échelle, en amont de complications de santé. La santé connectée apporte toujours plus de solutions face au vieillissement de la population, les maladies chroniques grandissantes et l’accès parfois difficile aux services de santé. A terme, les effets positifs seront au rendez-vous : La prévention favorisera un allègement des dépenses de Santé Publique, un désengorgement des hôpitaux ainsi qu’une collecte de nouvelles données que le secteur médical devra appréhender

En bref la santé connectée va révolutionner le suivi des seniors, mais aussi répondre aux besoins médicaux croissants pour chacun d’entre nous ! Ces dispositifs vont passer au crible des moments du quotidien auxquels personne n’aurait pensé il y a quelques années !

jeremy

Jérémy Coron

Content Manager

En vert et contre tous

Voir tous les articles de l'auteur