9e nuit du marketing et 60 ans de l’ADETEM

L’ADETEM a 60 ans. Et franchement, au sortir de la 9e édition de la Nuit du Marketing, cela ne se voit pas. Il s’agit d’un événement bien rôdé, il faut le reconnaître, co-présenté cette année par François Laurent et Alain Steinmann. S’adressant aux professionnels du marketing et des études, il offre à la fois un regard innovant sur les sujets qui intéressent – ou devraient intéresser – cette communauté, et rappelle à notre souvenir, au travers des prix qui y sont distribués, les principales campagnes marketing de la saison qui s’achève.

Les grands témoins

Ils étaient au nombre de trois.

  • Gilles Babinet, « digital champion » auprès de la Commission européenne, vantait l’action de ses congénères, auxquels nous devons, entre autres, la disparition prochaine des surcoûts de roaming entre pays européens. Gilles Babinet, qui vient de sortir un récent ouvrage, plaidait pour que la France s’investisse corps et âme dans la révolution numérique qui bouleverse le paysage économique mondial. 80% des entreprises n’ont pas survécu à la seconde révolution industrielle, combien survivront à celle que nous traversons?…
  • Anne-Marie Gaultier Dreyfuss, VP global marketing international chez Bally, nous a raconté comment elle s’attache à réveiller des marques, souvent de belles endormies. BHV, devenue Le BHV Marais, relancé grâce à un regain d’intérêt auprès des « bobo ». Et maintenant, Bally, marque Suisse, fabricant avant d’être distributeur, d’articles de mode et non uniquement de chaussures. Bally vise une croissance effrénée sur les 5 prochaines années (de 400 millions à un milliard, a-t-elle annoncé, sans préciser la devise…) et cela passe par l’international, et notamment la Chine.
  • Kristell Schubert, directrice marketing de Google France, a rappelé les 3 principes fondamentaux de Google: rendre les choses simples, la scalabilité (x 10), et changer le quotidien de l’humanité. Vaste programme, qui va du moteur de recherche à la voiture qui roule toute seule, en passant par les lunettes connectées, et plein d’autres choses.

 

Les prix

Cinq prix ont été remis, en voici le palmarès.

Prix de l’innovation marketing

  1. Carambar
  2. Monoprix
  3. Nescafé

Prix de l’efficacité marketing

  1. Nescafé
  2. Ibis
  3. Djantoli et Carambar ex-aequo

Prix de l’innovation digitale

  1. Perrier
  2. L’IGN
  3. Nescafé et Monoprix ex-aequo

Prix PME / startups

  1. Microdon
  2. CAMIF et Hédène ex-aequo
  3. Cérélab

Grand prix de l’excellence marketing

  1. Domyos pour sa campagne Tai-Chi Hip-Hop (avec Fred & Farid)
  2. Velib (Mairie de Paris)
  3. Nescafé et Coca Cola ex-aequo

Le jury a en outre décerné un prix spécial à l’ONG Djantoli pour le caractère globalement complet de son dossier< Cette ONG, qui vise à sauver des vies par une approche numérique des soins, à base d’un réseau d’alertes dans des villages isolés en Afrique, a imaginé un dispositif ingénieux: son logo évolue pour comptabiliser le nombre d’enfants traités. Une idée tout simplement remarquable!

Rendez-vous l’année prochaine pour la 10e édition!

herve

Hervé Kabla

Président

Le monde se divise en 3, ceux qui savent compter et les autres.

Voir tous les articles de l'auteur