Pourquoi devez-vous utiliser Google+ ?

Share on LinkedIn23Share on Facebook66Tweet about this on Twitter48Pin on Pinterest0Share on Google+196Print this page

Aujourd’hui, beaucoup considèrent, à tort ou à raison, que l’investissement sur les réseaux sociaux se limite à Facebook, Twitter et éventuellement Linkedin. Or, en 2014, il va falloir compter sur un réseau social dont l’influence s’étend de plus en plus : Google+.

Que vous utilisiez ou non les services de Google, ne pas se positionner aujourd’hui sur Google+ pourrait à terme se révéler préjudiciable. A vrai dire, les marques, si elles veulent continuer à exister dans la matrice Google, n’auront pas le choix. Le message des dirigeants est en cela suffisamment clair : “Google+ is the next version of Google”.

Mais au delà du renforcement de votre référencement naturel sur le moteur de recherche, Google+ met en avant des fonctionnalités qui, pour le community manager, apportent un éventail d’idées pour animer autrement une communauté.

Hangout, une petite révolution pour l’animation en community management

Depuis plusieurs mois, Google affine sa position en modifiant le design et l’ergonomie de son réseau social, en y apportant des nouvelles fonctionnalités pour se démarquer de Facebook, son grand rival. Ces nouveaux outils sont autant d’opportunités pour les community managers d’animer différemment leurs pages entreprise. Pour n’en citer qu’un seul, les Hangouts permettent aujourd’hui de diffuser gratuitement un contenu vidéos en mode public sur Google+, sur votre chaîne YouTube et sur votre site web sans avoir besoin d’une infrastructure lourde à gérer.

Cette fonctionnalité a aussi été conçue pour engager la conversation avec les internautes avant et après la diffusion de la vidéo. Aujourd’hui, le Hangout s’avère donc un excellent nouvel outil pour les community managers. Les possibilités d’animation sont en effet légion.

Vous pouvez ainsi créer des rendez-vous avec votre communauté et engager la conversation avec elle sur des thèmes variés. De plus, il s’avère que la qualité de la vidéo est aussi au rendez-vous.

Ces animations peuvent aussi bien concerner la présentation d’un nouveau produit à du service après-vente ou plus simplement donner des cours en direct. Aux États-Unis, la pratique du Hangout étant plus répandue qu’en France, une tendance s’est dégagée auprès de ceux qui le pratiquent régulièrement : le retour d’expérience. Ainsi la NASA, après avoir initié plus de 24 Hangouts, (dont un direct avec la Station Internationale Spatiale en février dernier) a voulu partager avec la communauté son retour d’expérience sous forme de conseils. Il en résulte une keynote disponible sur Slideshare, dans lequel Jason Townsend, le Social Media Manager de la NASA, explique en détails les bonnes pratiques du Hangout on Air.

Google+ Local, une façon simple de partager des informations locales

Partant du principe que nous sommes tous à la recherche de nouveaux endroits à découvrir, la firme américaine poursuit sa logique d’intégration de ses services en intégrant Google+ Local à son réseau social mais aussi à Google Maps, dans la recherche et sur mobile.

Il s’agit ici de découvrir et de partager des informations locales enrichies des scores de Zagat et des recommandations de vos cercles d’amis. Grâce à cette information intégrée sur l’ensemble de l’univers de Google, vous pouvez rechercher un endroit spécifique – un restaurant ou un musée, par exemple. Vous serez alors redirigé vers une page Google+ Locale qui vous donnera un aperçu complet de l’endroit grâce aux photos, aux scores et aux informations Zagat, les notes et les critiques et d’autres adresses utiles comme les horaires d’ouverture.

Les Cercles, partager son contenu en ciblant ses communautés

Sur Google+, il existe beaucoup de petites fonctionnalités que l’on découvre au fil de l’eau. Mais la plus importante reste à ce jour les Cercles, une façon plus que maligne de partager du contenu, en fonction de vos affinités et de vos relations. Contrairement à Facebook où vous ne pouvez pas choisir avec qui vous voulez spécifiquement partager un contenu (par exemple, avec uniquement les membres de votre famille), Google+ vous permet de créer autant de cercles que vous désirez et de répartir vos relations dans ses cercles.

L’avantage est évident pour une entreprise, car elle pourra mieux cibler les membres de sa communauté avec des messages ou des informations plus personnalisées. En revanche, ça demandera au community manager de prendre le temps de connaître sa communauté et d’interagir avec elle en conséquence.

Et les communautés de Google+ ?

Qu’elles soient publiques ou privées, n’importe quel utilisateur de Google+ peut créer une Communauté autour de ses centres d’intérêt. Une marque peut ainsi avoir sa page G+ et sa communauté dédiée à la marque. Et contrairement à Facebook, vous pouvez joindre directement une communauté en tant que marque et interagir en son nom directement avec des experts et des influenceurs

Le #hashtag, nouvel eldorado du SEO ?

Le hashtag fait aujourd’hui partie intégrante d’un post Google+. Il permet aux utilisateurs de retrouver via le moteur de recherche interne du réseau social tous les contenus liés. Fin septembre, Zaheed Sabur, a annoncé l’intégration dans les SERP de Google des hashtags.

Si par exemple, vous tapez #digitaljobs dans le moteur de recherche de Google, tous les posts Google+ liés à ce hashtag remontront dans les résultats de recherche.

Une meilleure intégration avec l’environnement Google

L’expérience utilisateur avec Google s’avère au fil des jours d’une simplicité étonnante et la firme américaine ne cache pas son désir de faciliter de plus en plus le parcours utilisateur entre ses différents services. Et cette facilitation passe par l’intégration des différents services entre Youtube, Gmail, Google+ et Google. Comme vous le constaterez, cette intégration est de plus en plus effective.

Share on LinkedIn23Share on Facebook66Tweet about this on Twitter48Pin on Pinterest0Share on Google+196Print this page