7e nuit du marketing organisée par l’ADETEM

Jeudi soir avait lieu la 7e nuit du marketing, un événement organisé chaque année par l’ADETEM (et désormais doté d’un blog). Beaucoup de monde (plus de 400 personnes) s’étaient réunies à l’Espace Pierre Cardin, pour suivre cette soirée en deux temps, présentée par François Laurent et animée par François Kermoal, directeur de la rédaction de L’Entreprise.

Ce fut une soirée très intéressante, avec 3 interventions majeures (en dehors des partenaires Toluna et WeAgency).

  • Sébastien Badault, directeur de la stratégie grands comptes de Google France, est intervenu sur le processus d’innovation chez Google et la part du marketing, selon lui prépondérante. On peut en douter, tant l’emprise de la R&D reste grande chez eux, et la sortie des lunettes Google – révolutionnaires, certes, mais dont on voit mal à quel besoin précis elles répondent – en est une illustration. Quant au projet Rebrief réalisé avec Coca Cola, il me semble bien moins imaginatif que ce qui a bien voulu être présenté.
  • Olivier Aizac, directeur délégué et co-fondateur de LeBonCoin.fr, a présenté ce produit paradoxal, qui a connu un succès foudroyant ces dernières années au point de bousculer eBay en France! Design très pauvre, gratuité de la mise en ligne, interface conçue – dixit Olivier Aizac lui-même – pour la mère Michu. Et pourtant, ça marche: LeBonCoin est aujourd’hui, selon lui, le premier site de transaction automobile et immobilière en France!
  • Eric Larchevêque, enfin, serial entrepreneur et fondateur de Prixing, qui a levé plus d’un million et demi d’euros ces derniers temps, et qui propose un comparateur de prix mobile, qui permet de trouver la grande surface à proximité où faire ses courses à meilleur prix. On pense au comparateur d’Edouard Leclerc, bien sûr, mais Prixing va encore plus loin, en étant un tiers de confiance avec plus de 3 millions de références.
  • Voici d’ailleurs l’interview d’Eric Larcheveque, réalisée sur place.

Une dernière remarque pour finir. Ni Google, ni LeBonCoin.fr, ni Prixing, ne mettent l’emphase sur les médias sociaux, même si chacun en fait en filigrane: Google avec Google+, qui revendique 250 millions de comptes dont 150 actifs au moins une fois par mois, LeBonCoin, qui est avant tout un outil de sociabilité des échanges commerciaux, particulièrement en province, et Prixing, qui va à rebrousse poil du social commerce (qui veut partager ses course?) mais s’appuie sur un Facebook Connect et propose un look très proche de l’appli mobile Facebook. Les médias sociaux ne sont plus une mode, ils sont un fait acquis.

herve

Hervé Kabla

Président

Le monde se divise en 3, ceux qui savent compter et les autres.

Voir tous les articles de l'auteur