Avez-vous affaire à un troll ou à un hater ?

Share on LinkedIn0Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Pin on Pinterest0Share on Google+0Print this page

Dès qu’on met un pied dans les réseaux sociaux et qu’on s’y exprime, on s’expose aux critiques de tout poil dont certains se font une spécialité. Elles sont plus ou moins intelligentes, plus ou moins constructives, et aussi plus ou moins amusantes à lire. La capacité à être drôle, c’est peut-être ce qui distingue le troll du hater. Savez-vous les reconnaître ?

On peut donc distinguer deux catégories chez les critiqueurs patentés : le troll et le hater. Physiquement, ils se repèrent assez facilement :

Hater célèbre Troll célèbre
Eric Cartman de South Park

 

V’voyez, le hater ne cache pas son jeu. Il tire la tronche. Son objectif est d’exprimer son mécontentement ou cracher son venin, mais pas forcément de provoquer un débat.
Le troll, quant à lui, est fourbe. Il est prêt à tout pour pourrir le groove, tout sourire à l’idée de faire en sorte que tout le monde s’écharpe. Comme le rappelle Wikipedia : « les trolls ont une capacité de régénération, les membres découpés repoussent en quelques heures ». Ca fait froid dans le dos. On se débarrasse pas d’un troll si facilement.

Si votre site ou votre blog manque d’ambiance, voici quelques conseils pour attirer le troll par  Publigeekaire ; un témoignage sur les déconvenues de leurs interventions intempestives sur Rue89 – témoignage à l’issue duquel on conviendra tout de même qu’ils sont utiles ; et un billet qui confirme la nécessité des trolls et des haters chez Acta Diurna, qui met tout le monde dans le même panier.

Mais en pratique, comment faire la distinction ? Pas si facile. La question a été soumise sur Twitter.
Pour @Delphine_D : « Le troll s’amuse quand le hater se complait dans ses névroses, non ? :) ».
Pour @Yvanduweb : « un hater est forcément un troll, mais cela n’est pas réciproque. #qqchcommeca ».

Alors, troll ou hater ? Faites le test, tentez de retrouver si un troll ou un hater se cache derrière ces commentaires suite à des articles parus ces jours-ci dans la presse en ligne.
Pour vous aider, voici un indice de taille délivré par un certain Daedalus :

Différence entre le troll et le hater

 

A vous de jouer :

  1. Londres est sous le choc après une nouvelle nuit de violences :Les joies de la société multiculturelle
  2. Un mois après son évasion, il nargue la police sur YouTube :
    Les religions ne sont pas un bastion de la tolérance et de l'ouverture d'esprit
  3. En pleine grogne sociale, Israël augmente le prix de l’électricité de près de 10 % :
    Au lieu de parler d'Israel, mieux vaut parler de la famine en Somalie
  4. Black Hat 2011 : Chrome OS hacké :
    Osef, qui utilise Chrome OS ?
  5. « Babymodels » : le Véronika d’école :
    Je préfère les talibans au libéralisme
  6. Guéant espère le « meilleur résultat historique » pour les expulsions en 2011 :
    Pendant ce temps, les socialos font un cocktail de Ramadan aux frais du contribuable
Share on LinkedIn0Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Pin on Pinterest0Share on Google+0Print this page